HomeLe Ownership ModelArticlesLe Ownership Model

Le Ownership Model

Qu’est-ce que le « ownership » ?

L’état d’esprit d’une équipe lorsqu’elle se sent responsable des résultats obtenus. Ils ont choisi d’endosser librement et de manière autonome cette responsabilité. Ils organisent leur travail de manière proactive, sont transparents les uns envers les autres et s’améliorent continuellement. Ensemble ils recherchent des solutions et des collaborations.

Le « ownership » ne peut ni être forcé ni être dicté. C’est le choix volontaire de l’équipe d’assumer la responsabilité sans être contraint. Il doit, bien sûr, être récompensé et encouragé.

Pourquoi le « ownership » est-il si important ?

Lorsque la situation l’impose ou que le client demande un service assez spécial, l’équipe doit pouvoir réfléchir et décider par elle-même. C’est grâce au « ownership », qu’elle est capable de sortir des sentiers battus pour proposer des solutions innovantes et créatives qui aident vraiment les clients. En cas d’incident ou de défis majeurs, les équipes se sentiront assez responsables et automnes pour résoudre ce problème. Elles n’ont pas à attendre que d’autres proposent des solutions. De même qu’elles ne blâment personne quand survient une difficulté. Ceci est important car, dans un environnement complexe, les solutions ne peuvent être trouvées qu’en explorant et en expérimentant, en apprenant des échecs et en grandissant continuellement en équipe. Le « ownership » leur donne l’élan nécessaire pour surmonter les défis et obstacles inattendus.

Quel est le modèle de « Ownership » ?

Le modèle de « ownership » visualise la relation entre la liberté et la maturité de l’équipe. Il se compose de deux axes, deux zones rouges, une zone verte et un escalier. Ce n’est que si la liberté et la maturité des équipes sont en équilibre qu’elles pourront assumer la responsabilité.

Axe horizontal : maturité

La maturité indique la capacité de l’équipe à organiser son travail de manière indépendante et à fournir des produits et services à ses clients.

Axe vertical : liberté

L’axe vertical indique la liberté que les équipes obtiennent du leader agile et de son environnement. Avec une faible liberté, ils ont besoin de coordination et d’approbation pour de nombreux problèmes et ils reçoivent de nombreux détails à l’avance.

Deux zones rouges

Les deux zones rouges apparaissent lorsque la liberté et la maturité ne sont pas en équilibre.

Zone verte

La zone verte est située au milieu. C’est la zone où maturité et liberté sont en équilibre. L’équipe obtient un cadre de travail. En même temps, ils ont de la place pour leur propre contribution. C’est l’environnement idéal pour l’équipe.

Pourquoi cet outil ?

En se basant uniquement sur des signaux de passivité, de mauvaise qualité, de départs d’employés et de manque d’initiative, le manager ne peut souvent pas déterminer s’il est préférable d’intervenir ou de lâcher prise. Pour cela, il doit d’abord connaître la maturité de l’équipe et la liberté dont elle a besoin pour assumer la responsabilité. C’est pour vous aider que le modèle de « ownership » a été développé. Grâce à cet outil, le manager peut discuter plus facilement avec les équipes de ce qui doit être fait dans la pratique. Avec ce modèle, il devient facile de savoir si une intervention est nécessaire ou si, par contre, lâcher prise est la meilleure option.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© Agilemind 2023 - Tous droits réservés.

Contact Us

Contactez-nous pour plus d'informations.


Email Us:

nassur@agilemind.fr

Call Us:

+33 7 60 59 35 31

Follow Us: